Écrivez-nous

Contact

Portrait d'innovateur.trice

18/11/2021

Souriez, c’est bientôt dans la boîte !

Stéphane, comme beaucoup d’actifs de sa génération, n’envisage plus de « travailler pour vivre », sans rêve ni plaisir. C’est avec la conviction qu’il est possible de vivre « de » et « pour » sa passion pour la photographie qu’il a franchi les portes d’ Incub’Activ il y a quelques mois.

Photo Stephane 1 1

Stéphane, peux-tu nous dire quelques mots sur ton parcours ?

Je suis issu d’une formation d’ingénieur informatique, électronique et automatique. Originaire des Côtes d’Armor, j’ai quitté la Bretagne pour la région parisienne où j’ai passé une grande partie de ma carrière professionnelle dans des entreprises au service de grands fabricants de circuits intégrés (Samsung, Intel…). Tour à tour salarié puis co-associé, mon travail m’a permis, durant 25 ans, de voyager un peu partout dans le monde, notamment au Japon où j’ai contribué au lancement d’une filiale ainsi qu’aux US. Mais au bout d’un moment, j’ai eu la sensation d’avoir fait le tour, de ne plus réussir à m’accomplir professionnellement. Photographe amateur, j’ai eu l’envie de me consacrer à mon loisir de prédilection, en proposant des outils logiciels à destination de non professionnels comme moi…

Un logiciel photos, mais encore ?

C’est vrai qu’il existe actuellement pléthores d’offres en matière de retouches photos, de gestion… Malheureusement, la plupart n’est pas adaptée à un public amateur pourtant averti, mais pas autant qu’un photographe professionnel.

Mon idée est de proposer une suite logicielle adaptée et adaptable qui accompagne le photographe amateur en allant plus loin que la simple retouche photo. L’outil informatique peut faire peur, ma proposition se veut « décomplexante ». Je travaille sur ce projet depuis 3 ans. Au début en parallèle de mon activité professionnelle, puis je me suis rapidement octroyé un congé « création d’entreprise » pour pouvoir me consacrer à mon projet à temps plein.

Qu’est-ce le programme Incub’Activ t’apporte jusqu’ici dans ton cheminement de futur entrepreneur ?

Jusque-là je n’avais jamais travaillé sur une création d’entreprise en tant que telle. Elaborer ma proposition de valeurs, lancer une étude de marché, poser les chiffres pour déterminer si mon projet est viable etc… Cela nous permet de nous poser les bonnes questions, parce qu’au final on est seul à se lancer. J’ai hésité à postuler lors la session Incub’Activ de l’année dernière, mais je n’étais pas prêt. Cette fois-ci, le programme arrive au bon moment pour moi.

On vous tient au courant dans quelques mois de l’avancée du projet de Stéphane…

Stéphane Guérineau