Écrivez-nous

Contact

Créateurs d'innovation

03/11/2021

Imagina, la startup vannetaise qui a tout d’une grande

De la cité des Congrès de Nantes au Futuroscope, en passant par la SNCF, le festival Jazz en ville à Vannes, la métropole rennaise ou encore les campus bretons, parisiens, bordelais… Imagina, l’application dédiée aux lieux connectés a déjà convaincu des milliers d’utilisateurs, touristes, festivaliers, étudiants un peu partout en France. Accompagnés dès leurs débuts par Vipe, les 3 co-fondateurs de la startup vannetaise reviennent sur le chemin parcouru et affichent leur ambition pour l’avenir.

Imagina 1

Comment l’aventure Imagina a-t-elle débuté ? Dans un garage ?

Steve : Avec Ronan, nous étions amis au lycée. Nous avons toujours eu la volonté, l’envie de créer notre propre boîte, d’être indépendants. J’ai connu Brieg plus tard lors de nos études, puis dans la société où nous étions en alternance puis embauchés en CDI tous les 2.

Ronan : Amateurs de festivals, nous nous sommes rendus compte qu’il y avait un vrai besoin en matière d’informations lors de ce type d’évènements, pour les spectateurs, mais aussi les organisateurs, les artistes… Tout a réellement commencé en 2014 lorsque nous avons remporté le concours Start’UBS qui récompense les projets innovants issus de l’université. A l’époque, Michel Brébion, directeur de la technopole s’est rapproché de nous. Il sentait le potentiel de notre projet !

Brieg : C’est le festival des Garennes à la Roche Bernard qui fut notre premier client en août 2016, date de la création d’Imagina. Nous avons adapté les contenus de notre appli mobile aux besoins de l’évènement, avec une programmation interactive avant le passage des artistes, les infos sur les flux des différents points de vente… le tout en temps réel. Aujourd’hui, on adapte les fonctionnalités de l’application selon les besoins de nos clients.

Quelle est, selon vous, la valeur ajoutée de votre solution ?

Steve : Nous focalisons notre attention sur l’accompagnement que nous apportons à nos clients. Pour cela, nous avons misé sur une embauche importante de chefs de projet au sein de notre équipe. Nous ne sommes pas juste là pour signer des contrats à tout va avec un service client au rabais.

Ronan : Nous proposons une solution clé en main qui évolue chaque année, avec l’intégration de contenus spécifiques selon les attentes de chacun de nos clients. Ce sont eux qui nous font avancer !

Brieg : Nous sommes multi cibles. Nous intervenons sur des lieux permanents avec un abonnement mensuel, tels que les campus universitaires en permettant aux étudiants d’avoir accès à différentes informations : leurs notes, le plan interactif du site, les différentes manifestations etc… Pour les évènements en tant que tels, nous proposons une solution accessible selon un forfait (en fonction du nombre de visiteurs ) : inscriptions, contrôle d’accès, lecteur de badge etc…

Ronan : Pour les collectivités, les besoins sont différents et évoluent avec le temps. Cela peut aller du parcours du patrimoine au service de signalement, ou bien encore la démocratie participative avec notamment de nombreux projets de participation citoyenne qui se développent dans les villes à l’heure actuelle.

Equipe Imagina 1

Des projets pour les mois à venir ?

Steve : L’international. Nous constatons pas mal de demandes entrantes venant de l’étranger : Afrique, Grèce, Suisse, Pays-Bas… pour des évènements ou des lieux d’exposition. Dans un premier temps, nous allons axer notre développement à l’échelle européenne.

Brieg : Toute l’équipe est bilingue. Ce qui va nous permettre d’avoir une gestion de projet opérationnelle vers l’international. De manière générale, nous faisons très peu appel à des prestations externes dans le cadre de nos différents projets. Tout se fait en interne.

Ronan : Nous avons eu la chance de bénéficier d’une aide à l’innovation de la Région Bretagne afin de développer de nouveaux services. Nous étions 8 il y a un an, nous serons 25 d’ici la fin de l’année. Cela nous tient à cœur de créer de l’embauche dans le coin, pour les jeunes notamment.

Si vous aussi, vous souhaitez nous raconter votre histoire entrepreneuriale, n’hésitez pas à nous contacter…