Écrivez-nous

Contact

News

16/04/2021

Créer son entreprise avec 1€ : mythe ou réalité ?

Creer Entreprise Un Euro Mythe Ou Realite

Depuis la loi Dutreil de 2003 qui a supprimé le montant minimum de capital pour créer son entreprise, il serait possible en France de créer une société avec un seul et unique euro.

Alors ? Mythe ou réalité ?

Et bien c’est vrai ! En effet, vous pouvez créer votre société avec un euro symbolique au capital…le reste des charges nécessaires à l’établissement de la société étant payé par de l’argent apporté en comptes courants d’associés. Car oui, rien que pour déposer les statuts d’une société, cela coûte en moyenne entre 1 500 € à 2 500 €, soit bien plus qu’un euro !

De plus, si on y réfléchit, avec un capital d’un euro, la répartition du capital entre associés potentiels devient compliquée ! Et oui, le calcul des parts sociales par l’administration se fait à l’euro près, sans chiffre après la virgule. Du coup on ne peut se positionner que sur des sociétés dites unipersonnelles du type EURL ou SASU. .

Pexels Pixabay 210600

Pourquoi investir plus que 1 euro ?


Aujourd’hui, la création d’entreprise est vraiment simplifiée par ce montant de 1 euro. Toutefois, investir plus que 1 euro peut présenter des facilités pour consolider son plan global de financement.


Cela permet de :
Faciliter un accord de prêt bancaire : plus le capital social est élevé, plus les banques l’interpréteront comme un gage de solidité du projet et un engagement de votre part.
Augmenter la crédibilité : un capital social relativement élevé est également un signal positif permettant de rassurer ses futurs partenaires, clients, fournisseurs, etc.
Financer les investissements de départ : les fonds apportés au capital social permettent également de financer les investissements nécessaires à la création de la société et de faire levier pour d’autres demandes de financement (aide publique, prêt d’honneur, investisseurs, prêt bancaire)

Créer son entreprise avec 1 euro: les limites

Maintenant que vous avez saisis ces premiers écueils et limites « mécaniques » et/ou fiscales…voyons plus sérieusement les limites et risques liés à la création d’une société au capital à un euro !

Déjà, vous serez peu crédible face aux banques qui auront du mal à vous prêter de l’argent ou financer votre projet si vous-même n’investissez pas dedans. Et ce sera le même constat chez les investisseurs privés.

Aussi, la loi oblige l’organisation d’une Assemblée Générale pour décider du sort d’une entreprise si ses pertes sont supérieures ou égales à la moitié du capital social, soit 50 centimes d’euro dans ce cas ! Des frais sont à prévoir pour cette opération : Annonce légale, dépôts des comptes, etc.

Contactez Nous

En résumé, nous vous conseillons vivement de bien lister vos besoins de démarrage et d’établir un plan de financement juste, lors de la création de votre société. On peut d’ailleurs en parler, c’est notre job que de vous accompagner sur ces sujets chez Vipe !

Mettez-vous dans de bonnes dispositions, le démarrage est le moment clef pour fixer le cap, établir les stratégies financières qui vous permettront de créer et développer votre projet sereinement.