Écrivez-nous

Contact

News

06/04/2021

10 conseils pour monter sa startup avec succès

10 Conseils Startup Innovation

Chez Vipe, quand on a commencé à réfléchir à cet article, on s’est d’abord dit que nos petites personnes n’étaient pas meilleures ou plus « sachantes » que les autres…

Puis, en prenant un peu de recul, quand on sait que notre équipe de choc composée de 3 Chargés de mission innovation, a accompagné plus de 200 startups, on s’est dit qu’on pouvait quand même, plus qu’écrire un article proclamant une recette miracle, proposer un retour d’expérience. 

Tout d’abord, soyons honnête: Entrepreneur n’est pas un titre de gloire, ce n’est pas drôle ou amusant. 
C’est du travail, de l’énergie. 
C’est avancer dans une voie, se rendre compte que ce n’est pas la bonne, repartir de zéro et recommencer. 
C’est accepter qu’il faut souvent de nombreux échecs avant toute réussite. Le tout étant d’échouer vite et pour pas (trop) cher. 
C’est de la détermination, de l’humilité, de l’humain. 

Maintenant qu’on a dit tout ça, voici les 10 conseils que nous pouvons vous donner pour maximiser vos chances de succès: 

1. Bien connaître le processus de développement d’un produit, d’un service 

Tous les grands sportifs font de la reconnaissance avant une épreuve. Parce que savoir où on va, visualiser chaque obstacle permet de mieux gérer sa course. Pour vous, c’est pareil. Bien comprendre chaque étape et ses enjeux, ce que vous savez faire et ne pas faire, vous permettra d’anticiper les besoins financiers ou humains et de les franchir une à une. 

2. Avoir un minimum de fonds propres 

Car l’argent appelle l’argent. En effet, si vous n’avez pas de fonds propres, les financeurs auront davantage de réticences à vous prêter de l’argent. Notre règle d’or : on n’attend pas d’être à sec pour aller discuter financements.  

3. Avoir accès au marché 

On le répète tous les jours: testez votre produit/service en situation réelle. Qu’en pensent vos clients? C’est ce qui aura de la valeur auprès de vos financeurs : le concret, les preuves… 

4. Avoir des compétences techniques ou marché ainsi qu’une brique technologique propriétaire 

C’est un peu une porte ouverte que nous enfonçons ici, mais bien évidemment, avoir une compétence technique ou marché vous permettra de renforcer votre projet et d’ajouter une barrière d’entrée à votre marché et donc de garder les potentiels concurrents à distance, du moins au début. Mais pas d’inquiétude, on accompagne aussi de beaux projets innovants sans brique technique forte ! 

5. Avoir des bases en ingénierie financière ou s’y former 

Vous ne monteriez pas dans l’avion d’un pilote qui ne sait pas trop à quoi correspondent tous les cadrans et  boutons de son tableau de bord, si? Et bien pour vos financeurs, c’est pareil.  

Faites-le aussi pour vous ! Cela vous permettra de mieux comprendre vos marges de manœuvre pour être rentable. Et pas de souci, si les chiffres ne sont pas votre « truc », on connait des formateurs qui savent rendre le sujet accessible et même sympathique, vous verrez! 

6. Comprendre que le meilleur financement d’une entreprise c’est son CA 

Aller chercher des aides et des financements, c’est bien, mais ce qui sauvera votre entreprise, c’est son chiffre d’affaires. Et même pour négocier des aides, votre « time to market » et votre CA sont les indicateurs importants que regarderont les financeurs. Mettez donc le paquet sur votre stratégie commerciale : Des faits et du concret! 

7. Anticiper l’effet de levier  

L’effet de levier tant attendu par les entrepreneurs s’anticipe en amont et vient consolider votre plan de financement. On n’attend pas d’avoir le couteau sous la gorge pour réagir et aller chercher de l’argent. Comme dit précédemment, l’argent attire l’argent. 

8. Savoir s’entourer 

Bien s’entourer est primordial car la route vers le sommet peut être solitaire et semée d’embûches. Privilégiez les gens bienveillants qui vous aideront à contourner les obstacles. Et surtout, entourez-vous de gens dont c’est le métier d’accompagner les dirigeants. Car vos amis, votre famille, qui sont si fiers de vous, n’auront pas ce regard à la fois neutre et expert pour vous garder sur le droit chemin. Les professionnels de l’accompagnement sauront vous dire que ce n’est pas une bonne idée si c’est le cas et pourquoi. Et vous feront économiser du temps et de l’argent.  

9. Ce n’est pas le dernier qui parle qui a raison 

Il est important de savoir écouter tous les avis, mais surtout de savoir prendre le recul nécessaire pour les peser un à un et prendre sa propre décision. Trop souvent, nous voyons des dirigeants qui se laissent « embarquer » par la dernière personne qui leur a parlé. 

10. Prendre soin de soi 

Oui, il y aura des tonnes de choses à faire, à décider, à anticiper. Oui les journées seront souvent trop courtes. Mais si vous ne prenez pas soin de vous, l’aventure entrepreneuriale peut s’arrêter aussi vite qu’elle a commencé. Alors sachez vous accorder du temps : bloquez des créneaux dans votre agenda, rien que pour vous, pour respirer, pour profiter de vos proches, pour prendre du recul… Vous verrez, votre entreprise ne s’en portera que mieux. 

Si vous ne connaissez pas cette séquence vidéo, prenez 1 minute 30 de votre temps pour voir ce qu’en disaient Bill Gates et Warren Buffett il y a quelques années: How well are you investing your time? 

Alors, on la monte cette startup?